... Un parfum d'herbe coupée, de Nicolas Delesalle

256 pages faciles à lire, des chapitres courts que l'on avale à la vitesse de la lumière, le voilà le livre qui va bien!

Pas d'intrigue, mais les réminiscences de Kolia, au fil de sa vie d'enfant, d'adolescent, d'adulte et enfin de père. Un livre qui m'a cueillie comme une fleur!

Quadragénaire, Kolia s'adresse à Anna, future arrière petite-fille qui n'est pas encore de ce monde, et lui raconte ses souvenirs d'enfance, de famille, des tranches de vie parfois insignifiantes, parfois importantes, et qui reviennent à la mémoire pourtant.

Plongeon dans une compilation de petites anecdotes, joyeuses ou tristes, des petits riens qui font de grands moments, les premiers émois, des souvenirs heureux, ou encore nostalgiques ou tristes.

Evocation des années 80, il nous offre une balade au travers de sa mémoire, mais finalement aussi la nôtre, pour peu qu'on soit né(e) au XXème siècle.

A chaque tiroir ouvert, on se surprend à se dire que ce sont autant de situations qu'on a tous vécues et de choses qu'on a tous connues.

"Tu fais ce que je t'ai demandé sinon je te confisque le Walkman!" a dit ma mère. Tel l'aventurier solitaire, Bob Morane est le roi de la terre, mais doit quand même débarrasser ce putain de lave-vaisselle."

"En ces temps reculés, dépourvus de connexions Internet, il n'était pas rare qu'une famille nucléaire type père-mère-enafnts regarde ensemble, au même moment, une émission de télévision."

"Aucun d'entre nous n'est attaché et papa fume. On s'en fout. On est en 1982."

"La vie est courte comme un flash, mieux vaut penser à sourire pour la photo."

"Peut-être que tous ces animaux scellaient les briques de notre version de la publicité Ricoré, le chien qui remue la queue, le chat qui ronronne, les joues des enfants pleines de miettes de pain au chocolat, et le soleil qui vient de se lever, merci, vraiment, merci l'ami Ricoré."

"Pourquoi un souvenir qui n'avait aucune aspérité, un moment minuscule qui aurait dû rejoindre l'immense cimetière des minutes oubliées, s'impose à nous ? Il doit y avoir une drôle de magie neuronale qui fait que certains instants restent cramponnés là, sous le front, comme des grenouilles sur d'autres grenouilles, à la saison des amours."

L'auteur a le sens de la formulation, une justesse des mots, et use de sa jolie plume tantôt tendre, sensible, tantôt humoristique, ou encore franche et touchante.

Un livre joliment écrit, à déguster comme une bonne Madeleine de Proust, sans conteste!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil