... les livres que si tu ne les as pas lus tu as râté ta vie (#5)

Le tour du Monde en 80 jours, de ce bon vieux Jules Verne.

Plus classique, y'a pas. Je ne l'avais jamais lu de ma vie. Ayé, chose faite, et je dois dire qu'il m'a plu!

Cependant, un truc bizarre: je ne sais pas qui m'a mis en tête que le héros voyageait en mongolfière, mais pas vu l'ombre d'une mongolfière dans ce bouquin, et pourtant, j'ai cherché! A moins d'avoir encore ronflé entre deux pages, ce qui pourrait très bien se faire. Mystère toujours non élucidé, est-ce à cause du Colonel Moutarde, rien n'est moins sûr.

Je soupçonne tout de même l'adaptation en dessin animé de mon enfance de m'avoir induite en erreur, quand je regardais RécréA2 (je vous parle d'un temps que les moins de 35 ans ne peuvent pas connaîtreeeuuu), en même temps ça ne m'étonnerait pas, les personnages étaient des animaux, adaptation on ne peut plus libre.

Voici l'objet du délit, pour les nostalgiques:

Bref, parenthèse #alzheimer fermée.

En attendant, on suit le périple de Phileas Fogg qui a parié qu'il ferait le tour du monde en 80 jours, dis-moi-pas-que-c'est-pas-vrai, c'est comme le Port Salut, c'est marqué dessus.

20 000 livres sterlings pariées, comme par hasard, ça correspond aux 20 000 livres dérobées au même moment dans une banque.... L'inspecteur Fix va donc tenter de le poursuivre dans toutes ses pérégrinations pour choper ce présumé coupable.

On suit cette course folle contre la montre, pourtant vécue à différents rythmes:

Phileas Fogg, son truc à lui, c'est la ponctualité, il est réglé comme du papier à musique. Il parcourt le monde avec un flegme britannique poussé à l'extrême, sans jeter un seul coup d'oeil au monde qui l'entoure, mais tout est calculé au millimètre. Il va traverser bon nombre de pays, en paquebot, à dos d'éléphant, en traîneau, etc... mais toujours pas de mongolfière (oui, je suis déçue, elle me reste encore en travers de la gorge celle-là, finalement).

Il est secondé par le domestique Passepartout (pas de clé, ni boyard, ni pull marinière), qui aimerait bien profiter et passer du bon temps, mais ce n'est pas le moment.

L'inspecteur Fix, lui, court à tous les vents pour tenter de l'arrêter et lui mettre des bâtons dans les roues.

Livre en perpétuel mouvement, tout ce beau mélange fournit des pointes subtiles d'humour que j'ai bien appréciées.

Cette lecture m'a régalée, de toute façon ce qui s'apparente de près ou de loin à un voyage me met en transe.

L'avez-vous lu, et quel souvenir en gardez-vous?

Prête pour avaler un deuxième Jules Verne, vous me conseillez lequel?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil