..."je suis à vous dans une minute"

"Je suis à vous dans une minute..."

Je ne sais pas vous, mais moi, cette phrase, elle me hérisse déjà les poils des sourcils et de la moustache dès que je l'entends. Pourquoi?

Parce qu'en langage EDF (adaptable à toutes les administrations et autres assurances, banques,...), une minute équivaut à 10 (c'est de l'à-peu-près, ne vous inquiétez pas c'est extensible), c'est comme les petits pains, ça se multiplie sans rien foutre, un peu comme le montant de leur facture quoi. Mais je m'égare.

Une vraie minute c'est déjà long, parce qu'on voudrait qu'elle dure 15 secondes, bref, dès que le compteur à fric et la machine chronophage se mettent en marche, je suis comme une dingue.

Et vas-y que je te remets en attente je-prends-votre-dossier-et-je-suis-à-vous, veuillez-patienter-la-page-se-charge-on-a-un-souci-de-connexion (bizarrement mon compteur électrique lui, n'a pas ce problème), vous-êtes-bien-Madame-Duchmole?D-U-C-H-M-O-L-E, ça s'écrit bien comme ça? Et-vous-habitez-bien-toujours-au-15976-rue-du-pain-perdu-j'ai-noté-pain-c'est-pain-ou-peine-perdue?

J'exagère à peine...Hum ça y est, vous me sentez à cran ou bien? Heureusement qu'il n'y a plus de fil à mon téléphone, j'aurais pu faire un malheur.

Et le meilleur c'est quand la gentille personne (parce qu'en soi, elle est gentille comme ça), vous demande si votre date de naissance est toujours la bonne, alors là c'est festival. Mais vous faites bien de me le demander ma bonne dame, je la change selon mon humeur, d'ailleurs à partir de 40 ans je compte entamer un compte à rebours.

Une fois le fichier remis à jour: Dites-moi-le-motif-de-votre-appel-Madame?

Et bien là, vous pouvez y croire ou non, j'ai limite oublié, avec ces conneries.

Ca tombe bien, on me remet en attente parce qu'une autre ligne sonne.... parce que vous comprenez, la dame à l'autre bout du fil, elle, elle n'a pas que ça à foutre d'attendre que tu reconnectes tes neurones après 20 minutes (minimum) d'attente.

Allez, ça ira mieux demain!

Retour à l'accueil