... les grands moments de solitude

- Quand tu souris de toutes tes dents à une personne dans la rue que tu as reconnue, et que cette personne n'a pas l'air de te connaître, et tourne donc la tête. Honte :1 Toi: 0.

- Quand tu n'arrives pas à remettre un prénom sur la personne qui arrive en face de toi et qui te fait un grand sourire. Grrrrrrr, c'est qui elle déjà?! Bon ben je tourne la tête, avec un peu de chance elle va penser que je ne l'ai pas vue. Alzheimer précoce bonjour.

- Quand tu réponds au bonjour de quelqu'un qui parlait en fait à la personne derrière toi. Ben non, on ne veut décidément pas te parler.

- Quand tu dis au téléphone "Bonjour Monsieur" à une dame qui a une grosse voix, et "Bonjour Madame" à un monsieur qui n'a pas mué. Oh pardon, désolée, toutes mes confuses.

- Quand tu écris un texto que tu envoies à la mauvaise personne. "Elle me casse les bonbons l'autre connasse de Léa" Destinataire: Léa. Pas de bol, elle était juste au-dessus de notre vieux pote Léo dans le répertoire.

- Quand tu cries comme une gue-din à cause de la musique hyper forte :"Elle me casse vraiment les bonbons l'autre connasse de Léa ", que la musique s'arrête à ce moment-là et que tu termines allègrement ta phrase pour en faire profiter tout le monde, dont cette connasse de Léa. Va vraiment falloir la virer du répertoire et de tes soirées celle-là.

- Quand tu regardes par curiosité le facebook de ta pire ennemie et que tu lui envoies une invitation à être son amie par mégarde, pu**** de gros doigts sur le clavier.

- Quand tu racontes un truc de dingue qui t'est soit-disant arrivé, et que tu réalises que c'est la personne en fasse de toi qui te l'avait raconté. Crédibilité 0. Amitié: entamée.

- Quand tu lâches inopinément un postillon genre scud qui atterrit directement dans l'oeil de ton interlocuteur, et que celui-ci en plus émet un petit cri de surprise. 2 options: on fait comme si de rien n'était, ou on lui propose de l'emmener gratos chez l'ophtalmo, petite pointe d'humour bienvenue.

- Quand tu demandes à une dame "C'est pour quand", qu'elle te répond qu'elle n'est pas enceinte, et que tu es en plus dans un ascenseur, que 8 étages à monter, c'est loooong, très loooong, et qu'il n'y a aucun moyen de fuir (Big up à Caro si tu passes par là).

- Quand tu veux checker avec quelqu'un ou lui serrer la main, et que celui-ci te met un bon gros vent. Remets vite ta mèche l'air de rien.

- Quand tu racontes une blague qui fait un bide monumental. N'est pas Florence Foresti qui veut, contente-toi de raconter tes recettes de blanquette de veau.

- Quand tu fais la belle avec tes talons de 12 et que tu perds un talon dans la rue, coincé dans les pavés. Toujours avoir une paire de ballerines dans son sac de Mary Poppins, les filles.

- Quand tu t'aperçois que tu as passé une journée entière avec un bon gros morceau de persil entre les dents, merci les copines, je vous aurai bande de garces.

- Quand tu sors des toilettes publiques, soulagée et fière, mais que tu as remonté ta jupe dans ton collant, toute ta grâce vient de partir en fumée, en revanche ta graisse.....

- Quand tu raccroches le téléphone, et que tu lances, satisfaite de toi: "ça, c'est fait!" alors que la personne est encore au bout du fil et que tu as mal raccroché. (coucou Maman!)

Et vos grands moments de solitude à vous, ça se passe comment?

Retour à l'accueil