... si je pouvais faire le poids face à un chat

- Bien sûr que je fais le poids, quand le chat du voisin s'apprête à me laisser gentiment une perle biodégradable bien odorante dans mon jardin, mais qu'il aperçoit mes sourcils froncés et tout mon corps prêt à bondir, il trace sa route fissa.

- je pourrais même aisément bouffer ses croquettes devant lui juste pour le narguer (pas testé, mais cap)

- Je suis quand même plus évoluée point de vue langage (bien que j'utilise pas mal de gros mots, mais bon) et je peux même miauler, pour dire.

MAIS SAPERLIPOPETTE (ancêtre du bor*** de M****), on en parle de Grumpy Cat et de ses acolytes (Choupette la chatte de Karl Lagarfeld et les millions d'autres sur youtube)? En réseaux sociaux, le chat, il me bat, et à plates coutures, la carne.

Grumpy Cat, 8 millions d'abonnés rien que sur facebook, et il tweete, nom d'une pipe! Et vas-y que je te fais un selfie, que j'écris (!!WTF?? Oui oui, il fait tout ça...), une citation par ci, deux-trois hashtags par là, et c'est la déferlante de likes et de partages. Les followers lui répondent même, truc de gue-din. Et pendant que moi je tweete à 3 personnes, et que je me tue à écrire des articles pendant des heures, modifier, relire, mettre en page, éditer, et bien ce chat plein de mignonnerie a juste à montrer patte blanche et faire ron-ron pour que la blogosphère se mette en émoi ....

Alors moi je veux bien avoir de la concurrence, mais si le règne animal s'y met, on ne va pas s'en sortir.

13 millions de chats en France, sont-ce eux les followers? Faut qu'on fasse gaffe quand même les gars, parce qu'on va se faire piquer la place dans la société, en tous les cas sur les réseaux sociaux c'est déjà fait.

Et je ne parle pas des vidéos de chats qui tournent en boucle, en espérant que les dindons, les rats-taupes nus et les lamas ne s'y mettent pas...

Vous pouvez néanmoins me retrouver sur les réseaux sociaux en cliquant à droite de cet article dans la rubrique "suivez-moi", ou rentrer votre adresse mail pour recevoir en avant-première tous mes articles.

Qui sait, peut-être qu'un chat aura pitié de moi et aura l'obligeance de s'abonner. Miaou.

------

* photo prise sur unsplash.com, photo libre de droit.

Retour à l'accueil