... les recettes de cuisine relou

Vous est-il déjà arrivé de vouloir réaliser une recette, pleine de bonne volonté, de buter sur une phrase, et de vous dire:

Crotte, il manque pas un truc, là?

Je suis sûre que si, sauf que vous n'avez pas dit crotte, vous avez dit pire.

Je dois mettre la préparation au frigo ou pas? ça se mange chaud, ou froid? Je met sur du papier cuisson ou dans un plat? 20cl de crème, oui mais laquelle? épaisse, liquide, semi-liquide, semi-épaisse, légère, fluide? Je mélange avec un fouet, une fourchette, ou la bétonneuse du voisin? Bref, il manque toujours un truc.

Les gars, on n'est pas au Meilleur Patissier avec Mercotte qui oublie sciemment des indices pour pimenter le jeu; nous, ce qu'on veut, c'est une bonne recette bien explicite et facile pour notre petit cerveau de moineau.

Pour preuve, ma petite mère qui m'appelle pour me donner une recette bien curieuse: pile au milieu de la recette, LA phrase fautive, pour être sûre que tu puisses bien rater ton plat.

"Cuire 30 à 40 minutes SELON L'AGE DE LA POULE".

... les recettes de cuisine relou

Pardon? je dois demander l'âge de la poule, là, maintenant? Sachant qu'une minute en cuisine peut changer la tournure de toute la cuisson, la pression monte.

Alors on fait comment?

Plusieurs possibilités:

---> a) On demande effectivement à la principale intéressée: Alors ma Cocotte, ça te fait combien cette année? Réponds vite, parce que là j'ai faim, je ne vais pas attendre ta majorité pour te fumer, je te préviens.

Si elle ne répond pas (fort probable):

---> b) On apelle fissa l'accueil du supermarché qui nous a revendu la bête. Problème: la nana au bout du fil, elle croit à une blague, et vous raccroche au nez sèchement. Quoi? On n'a plus le droit de poser des questions, nous, consommateurs? Attends que je t'envoie une lettre salée (t'inquiète pour le dosage, je vais savoir faire).

---> On appelle son boucher préféré, parce que c'est un professionnel et qui connaît la filière.

Admettons qu'il connaisse l'âge de la poulette. Admettons.

J'en fais quoi? Je le joue en numéro complémentaire au Loto? Non parce que là si je relis, je ne sais pas si je cuis plus longtemps la bestiole parce qu'elle est plus jeune et que donc elle a une chair bien fraîche à saisir et que la vieille, et bien elle a déjà pris cher; ou au contraire je cuis plus longtemps la vieille parce la carne, elle a la peau dure et qu'on ne la lui fait plus, ce n'est pas une poupoule facile, elle a besoin de temps, que la jeune, elle se laisse saisir innocemment en quicky.

Et puis, à quel âge on est jeune ou vieille en année poule?

---> Enfin, on finit par invoquer les dieux de la gastronomie en espérant que notre plat tienne la route, parce que Tata Georgette vient dîner, et elle déconne pas avec la ripaille.

Voilà comment on en arrive à se prendre la tête pour faire la bouffe. Mais bon, il fallait s'en douter: n'avez-vous jamais remarqué que vos réalisations n'ont jamais tout à fait la même tête que sur les photos? Normal: un bon cuisinier ne donne JAMAIS les secrets de ses recettes.... Ceci explique cela!

... les recettes de cuisine relou
Retour à l'accueil