... les livres que si tu ne les as pas lus tu as raté ta vie (chapitre 2)

Suite de mon précédent article que vous trouverez ici: les livres tellement connus qu'il est impossible de passer à côté (ou pas).

Le Petit Prince d'Antoine de St Exupéry : on s'attaque à du lourd aujourd'hui! 145 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, équivalent au nombre d'habitants de Russie. Et tu ne l'as pas encore acheté, tu fais quoi de ta vie?

Le Petit Prince rencontre un aviateur (le narrateur), et lui raconte son histoire, sa planète et celles qu'il a visitées, où il a rencontré des grandes personnes bizarres. On découvre ses doutes, ses peurs et ses sentiments.

Si tu es un enfant et que tu as compris toute l'histoire sans en comprendre la morale, c'est pas grave, tu la comprendras plus tard, ou papa et maman te l'expliqueront.

Toi, l'adulte, tu as compris la morale de l'histoire, mais tu as pigé que dalle aux métaphores, normal, beaucoup de symboles à déchiffrer. Si tu as tout pigé de A à Z, je te donne un bon point, mais sache que la fin peut être décryptée de deux manières différentes selon ton degré d'optimisme..., d'où l'intérêt de voir tout le temps le verre à moitié plein, c'est meilleur pour le karma. Si ça te rassure, j'ai d'abord tout vu d'une manière pessimiste, et c'est en relisant le bouquin, et certains commentaires que j'ai compris d'autres choses.

Livre d'enfants écrit pour les adultes, sorte de conte philosophique, avec un langage très simple, il peut être lu à différents niveaux, et chacun peut donc avoir sa propre interprétation, selon son âge, sa naïveté ou sa grande intelligence. Bref, tout le monde peut y trouver son compte.

La morale de l'histoire: apprends à aller vers les autres, à leur consacrer du temps, les comprendre et les aimer, au-delà des apparences. Sacré programme! Bon, on comprend aussi que les adultes sont des gros blaireaux et qu'ils ont tous les défauts de la terre, enfin, surtout les hommes, il n'y a pas une seule femme dans le livre ;)

Vous vous demandez du coup si c'est mon livre de tous les temps? La réponse est non, au risque de vous décevoir! Il est bien mignon, mais ça s'arrête là pour moi. Mon dada? Les récits de voyages, entre autres, dont vous avez eu plusieurs aperçus:

De la découverte, des rencontres, des aventures, du dépassement de soi, du concret quoi! Avec finalement la même morale.

On se retrouve dimanche pour la découverte du troisième type: Sur la route, de Jack Kérouac. Bonne fin de semaine!

Retour à l'accueil