... les joies de l'écriture intuitive sur tablette et smartphone

C'est toujours un grand moment, n'est-ce pas? Clavier maudit. Aussi intuitif qu'un homme, celui-là...

Source de malentendus et quiproquos, ne comptez pas sur lui pour vous aider à faire une seule phrase correcte. Vous connaissez sûrement le problème.

Après donc enquête de guedin (n'essayez même pas de lui refourguer du verlan) , je vous livre un réel article de fond et d'investigation du monde numérique qui me laisse tout simplement coite (installez-vous confortablement, conseil):

... les joies de l'écriture intuitive sur tablette et smartphone

-Si vous comptez écrire votre liste de courses à votre moitié, je vous préviens, cela relève de l'exploit, envoyez-lui plutôt un fax ou un télégramme en morse, plus sûr:

"peux-tu prendre du Nutella" devient "peux-tu prendre du intello, ou tutelle "( non merci).

des Oréo---> ordi ( moins facile à croquer).

et ainsi de suite: Délichoc se transforme en "folichon", Granola en "granule"( tu pourras les garder pour nourrir les oiseaux en hiver), Mikado en "Mikaël ( s'il est fondant, pourquoi pas), Malabar en "maladie", Toblerone en "tolérance", Frosties en "frustrés", Pringles en "problème", et le meilleur pour la fin (faim, au choix): Figolu en "google"!

Petit Lu, il comprend, mais du coup c'est moins fun, dommage.

... les joies de l'écriture intuitive sur tablette et smartphone

Le clavier est fâché avec les marques, enfin...pas toutes:

Coca Cola reste intègre, Oasis également ( big up à Mamzette), Champagne, Candy Crush Saga ( ah? tu m'étonnes), Mac Do. Dommage pour KFC, qui se transforme en "mac", véridique, dans tous les cas tu te retrouves au Mac Do, c'est à se pisser dessus! D'ailleurs se pisser dessus devient" se passer dessus" , plus dangereux, mais plus poli.

-Restons dans le langage évolué:( moins de 18 ans et âmes sensibles, faites un Candy Crush en attendant):

photo: www.play.google.com

photo: www.play.google.com

Connasse devient "confesse" ou commande", c'est moins percutant, lui préférer poufiasse.

Va te faire foutre devient "va te faire fourré", on garde la même lignée, pas de confusion, une petite note festive en prime, mais avec une fote d'haurtografe, on ne peut pas tout avoir.

Tu es un blaireau, je te quitte: ah non, vous pouvez l'envoyer tel quel, c'est une valeur sûre.( tout comme LOL et MDR, cherchez l'erreur).

- si vous souhaitez consulter des recettes de cocktails, oubliez encore une fois votre tablette, et prenez votre bon livre offert en 1998 par Tata Georgette:

photo: www.ecranlarge.com / petit kif pour les trentenaires...

photo: www.ecranlarge.com / petit kif pour les trentenaires...

Blue Lagoon: "blues maison" ( mais ça donne le même effet en fin de soirée)

Mojito: "monitoring" ( conséquence possible de trop de mojitos)

Desperados: j'espérais ( oh oui, tu peux espérer longtemps)

Caipirinha ( déjà rude à écrire en temps normal): "vampirique"

Margarita: " margarine", et j'en passe...

-Si vous souhaitez écrire un commentaire à votre blogueuse mode préférée et que vous ne voulez pas être rayée de son sérail, attention à la phrase suivante:

... les joies de l'écriture intuitive sur tablette et smartphone

Wouah, ton slim est superbe! Cela se transformera direct en :

"Pouah, ton sein (ou ton slip) est superbe!" (euh...merci, t'es gentille, ...à jamais).

-J'ai donc augmenté la dose et je lui ai claqué la phrase suivante:

"Les choix ne sont-ils que des problématiques solitaires consubstancielles à notre finitude?" (ce n'est pas de moi, inutile de vous le préciser, livre d'Alexandre Poussin, Marche avant...ouais j'avoue que depuis que je lis ce livre avant de me coucher, j'ai du mal à m'endormir, je suis obligée de garder le dico à côté).

Crotte, bluffée, il a tout écrit pareil, à part un pauvre petit accent en plus et un "s" oublié... Saperlipopette, il m'inquiète d'un coup. Je lui refourgue pour être sûre un nouveau mot:

"Concaténation." ( encore du Alexandre Poussin, oui j'aime me fouetter l'esprit de temps en temps).Prends-toi ça dans les dents.

Arghh, misère, il le retrouve du premier coup. Serait-il finalement trop intelligent pour moi, et ma prose si peu évoluée intellectuellement ?

En fait, ce n'est pas moi qui essaie tant bien que mal d'écrire un texte....c'est lui qui tente de me traduire et de m'élever culturellement....Esprit, es-tu là?

N'hésitez pas à me faire part de vos bourdes smartphoniennes !

Retour à l'accueil