Et elle est contente, elle s'amuse! Elle ressort ses patins Sketchers des années 2000 ( la honte? je n'ai honte de -presque- rien, sachez), elle danse, fait la folle, découvre les joies de Word et zappe le décor. Après la femme sans tête, dont vous commencez à être habitués par ici...la femme sans jambe, en bonus pour la dernière photo, c'est cadeau! Je n'ai pas encore trouvé le truc pour modifier et râper les bourrelets, mais ici, vous ne verrez que la vérité rien que la vérité, ce n'est pas prévu au programme. Imparfaite, c'est tout moi! ( bon, mollo hein, il n'y a que moi qui ai le droit de le dire).

La robe patineuse, on en parle?! Elle arrive à flatter pas mal de morphologies, elle s'évase un peu en-dessous de la poitrine, laissant le champ libre aux hanches, parfait pour le trop plein de nutella qui s'est peu à peu accroché ( que je garde en réserve en cas de guerre, faut être prévoyante, on ne sait jamais). Elle supportera encore un peu de chocolats, de fois gras et de champagne....enfin je l'espère!

Et vous, vous avez craqué?( pour la robe patineuse de jeune fille en fleur, pas le foie gras....vous allez craquer pour le fois gras?)

... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie... la robe patineuse, et les joies de la technologie
... la robe patineuse, et les joies de la technologie
Retour à l'accueil