Une gentille stagiaire vient nous rendre visite quelques jours avant le début de son stage pour avoir de plus amples informations sur ce qu'elle fera exactement , accompagnée de sa mère-grand ce jour-là ( peut-être avait-elle un petit pot de beurre et de la confiture de fraises dans son panier, mais ce n'est pas le sujet).

Elle me demande ce qu'elle fera exactement. Je lui fait un peu la liste, et voyant qu'elle a l'air plutôt sympa, je finis par un petit sourire et un clin d'oeil en disant qu'il y aura également les photocopies à faire et le café. V'là-t'y pas que la mère-grand se fâche tout rouge, sors les crocs, les yeux exorbités, et me dit que c'est inadmissible, que sa petite-fille n'est pas là pour s'occuper de ça!

Moralité:

1-quand on a un humour à 2 balles comme le mien, faut vraiment sélectionner les personnes à qui tu parles, en tous les cas au boulot, faut que j'arrête.

2- Humour léger, mémé fâchée.

3- On n'a pas de cafetière, mais pas prête à en demander une au big boss, ces stagiaires, ça veut plus rien foutre ;)

4- Parce qu'il n'a pas que moi qui dois en tirer des leçons, y'a un âge où faut vraiment couper le cordon, hein....on ne vient pas à une embauche ou un entretien avec mémé/maman/chien....

... la blagounette qui tombe à l'eau
Retour à l'accueil